Débat

La route au coeur de toutes les mobilités

Publié le 12 décembre 2017
Partager :

Les nouvelles mobilités suscitent beaucoup d’intérêt des pouvoirs publics, en raison des nouvelles solutions qu’elles apportent aux besoins de mobilité. Est-ce l’usage qui conditionne l’infrastructure, ou l’infrastructure qui conditionne l’usage ? Dans les deux cas, l’infrastructure est indissociable du système de transport.

La complexité de la gouvernance du réseau routier, définie par la multiplicité des collectivités qui en ont la charge, et la diversité des usages qui en est fait, nécessite une coordination des différents acteurs concernés. Pour partager des questionnements, des outils, un diagnostic, et une stratégie au service de la mobilité pour tous, ATEC-ITS France, l’IDRRIM, TDIE et l’USIRF organisaient le 16 novembre une matinée de débats sous le label “contributeur aux assises de la mobilité” sur le thème “La route au cœur de toutes les mobilités”.

Plusieurs idées fortes sont ressorties des débats, très riches, dont vous pouvez télécharger les actes ci-contre. Ainsi, la route est universelle et multifonctionnelle. Elle est un élément de patrimoine collectif indispensable à la mise en oeuvre d’une stratégie de mobilité pour tous : c’est un maillon incontournable de l’intermodalité.

Les défis relevés par les différents acteurs qui se sont exprimés ont été synthétisés dans la contribution que les quatre organisateurs ont rédigée pour les assises de la mobilité avec l’IFSTTAR. Partenaire sur une démarche d’étude relative à l’impact de la révolution des usages de la mobilité sur les infrastructures routières et leurs équipements (« étude MIRE »), l’IFSTTAR s’est associé à la préparation de cette contribution.

Consulter le cahier d’acteur