L’association

TDIE au service de systèmes de mobilité multimodaux et durables

Think Tank – Plateforme de réflexion et d’échange : l’objectif de TDIE est d’élaborer des propositions au service du développement des systèmes de mobilités multimodaux et durables avec les acteurs des transports, de les soumettre au débat, et de les porter auprès des pouvoirs publics.
Association pluraliste, et multimodale : TDIE réunit l’ensemble des acteurs publics et privés des différents modes de transport : gestionnaires de réseaux, exploitants, chargeurs, transporteurs, logisticiens, élus, collectivités locales, entrepreneurs, industriels, experts, ou chercheurs.
Un Conseil scientifique pour appuyer les réflexions prospectives : les orientations et les propositions portées par TDIE s’appuient sur le travail du Conseil scientifique de l’Association. Présidé par Michel Savy, économiste des transports, universitaire et expert international, le Conseil scientifique contribue à la définition du programme d’activités, encadre les études, assure une veille et conduit une réflexion sur des sujets prospectifs.
Depuis sa création en 2001, TDIE est co-présidée par deux parlementaires issus de familles politiques différentes. Philippe Duron, Député du Calvados, est co-président délégué de TDIE. Louis Nègre, Sénateur des Alpes-Maritimes, est co-président de TDIE. Ils siègent dans des commissions parlementaires qui traitent des questions de transport et de mobilité.

TDIE a construit concrètement sa légitimité sur trois approches

  • Une réflexion de fond sur les questions liées au financement des infrastructures et des services de mobilité.
  • Des études, qui mettent en perspective les forces et faiblesses du maillage des réseaux de transport de voyageurs et marchandises, identifient les besoins d’infrastructures complémentaires, d’interconnexion et d’interopérabilité de ces réseaux.
  • Un travail de cartographie des infrastructures a permis à plusieurs reprises à TDIE de contribuer à la préparation des grandes orientations de la politique des transports du gouvernement Français.
L’ensemble de ces travaux, conduit en lien avec le conseil scientifique, associe les adhérents en fonction des sujets abordés. Etudes, colloques, séminaires contribuent depuis 16 ans à faire avancer des prises de position sur les grands dossiers : CIADT 2003, création et pérennisation de l’AFITF (Agence de financement des infrastructures de transport de France), Grenelle de l’Environnement, SNIT (Schéma national des infrastructures de transports), dépénalisation du stationnement par exemple, politique européenne, stratégie nationale de la logistique, réflexion sur la compétitivité des ports, décarbonation des transports, etc.

Quels systèmes de transports pour une mobilité durable, demain?

Les termes de l’équation sont multiples, fonctionnels, techniques, économiques, juridiques, organisationnels, et leur combinaison complexe.
Les systèmes de transport incarnent des perspectives considérables de progrès : compétitivité économique, équité sociale, aménagement et désenclavement des territoires, échanges internationaux, développement durable.
Mais le développement des systèmes de mobilité durable est soumis à de multiples défis et contraintes, qu’il s’agisse de la pérennisation des moyens de financement et de programmation, de la mise en œuvre des réglementations techniques, sociales et sanitaires.
Eclairer les choix, accompagner les prises de positions politiques, relayer les questions de prospective, tels sont aujourd’hui les objectifs de TDIE, en prise directe avec ses adhérents, les pouvoirs publics et les élus.

Les adhérents de TDIE : une fédération d’acteurs

La vie de l’association est animée par le Bureau, et le Conseil des Fondateurs et membres partenaires.

  • Le Bureau. Il appuie les co-présidents, en lien avec le Conseil Scientifique, dans la définition des orientations de l’activité. Siègent au Bureau : SNCF-Mobilités, SNCF-Réseau, FNTP, USIRF, VNF.
  • Le Conseil des Fondateurs et membres partenaires. Il fait des propositions d’orientation. Il réunit, autour des membres du Bureau : l’Association des Régions de France, l’Association des Départements de France, l’Association des Maires de France, CCI France, le Syndicat des Terrassiers de France, l’Union des Ports de France, le Syndicat des entrepreneurs des voies ferrées de France, la Fédération des Industries Ferroviaires, le Groupe RATP et le Syndicat des Transports d’Ile-de-France.

TDIE regroupe aujourd’hui 70 adhérents, dont plusieurs collectivités territoriales (Conseils généraux et Conseils régionaux).