Actualités

Le nouveau bulletin Transport/Europe de TDIE

Publié le 27 octobre 2020
Partager :

TDIE publie le premier numéro d’une nouvelle série du bulletin Transport/Europe.

Le bulletin Transport/Europe propose de partager les informations et réflexions échangées deux à trois fois par an par les experts de l’Observatoire des politiques et stratégies de transport en Europe (OPSTE).

Créé en 2001 auprès du Conseil national des transports (le CNT, organisme français de concertation entre partenaires sociaux, experts et administration des transports), l’OPSTE est destiné à contribuer à une meilleure compréhension des questions de politique des transports, en intégrant le contexte européen d’une part, et en développant une connaissance des débats et des options prises par les Etats européens d’autre part (qu’ils appartiennent à l’Union européenne ou non).

Un nouveau départ pour l’OPSTE

TDIE s’efforce de contribuer à la compréhension des orientations portées par l’Union européenne en matière de transports, et souhaite favoriser la connaissance des modalités de financement et de décision des projets d’infrastructures en Europe. Alors que le CGDD s’interrogeait sur l’opportunité de maintenir ce réseau de réflexion dans son programme d’activité, Michel Savy, directeur et animateur de l’OPSTE, président du conseil scientifique de TDIE, a suggéré que TDIE reprenne le portage de l’OPSTE dans le cadre de ses missions d’observatoire.

Pour TDIE, il s’agit d’enrichir le contenu des analyses et réflexions du conseil scientifique sur l’avenir des systèmes de transport, mobilité et logistique, en développant la connaissance des modalités de définition des objectifs et des modalités de mise en œuvre des politiques publiques de transport dans les pays européens. La poursuite des travaux de ce réseau d’experts sera l’occasion de préciser les éclairages appelés par les nombreux débats générés en France par les questions de transport ; alors que l’intégration de la politique européenne des transports se poursuit, les gouvernements et les Etats continuent d’assurer la responsabilité de l’organisation des systèmes de transport, dans le cadre du principe de la compétence partagée définie par l’article 4 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE).

A ce jour, l’OPSTE réunit des experts qui traitent de 9 pays, Allemagne, Belgique, Espagne, Grèce, France, Italie, Pologne, Suède, et la Confédération helvétique, qui n’appartient pas à l’Union européenne. TDIE souhaite élargir le cercle à d’autres pays pour assurer la vision la plus large des différentes voies choisies par les gouvernements européens pour développer leur politique des transports.

Les réunions de travail de l’OPSTE  donnent lieu à la rédaction d’une synthèse, publiée en français et en anglais, diffusée à travers l’édition d’un bulletin d’une dizaine de pages.

Une première réunion à l’initiative de TDIE s’est tenue en novembre 2019, afin d’envisager avec les experts de l’observatoire des objectifs et des perspectives de travail. A cette occasion, ils ont effectué un tour d’horizon sur les transports en Europe pour l’année 2019, qui fait l’objet de la première publication du bulletin Transport/Europe de cette nouvelle série.

Consulter ou télécharger le bulletin Transport/Europe n°1 :

Prochaines publications

Une deuxième réunion s’est tenue début juillet 2020 sur le sujet des petites lignes ferroviaires. Le bulletin Transport/Europe n°2 en cours de préparation y sera consacré.

Les deux prochaines réunions seront dédiées aux questions soulevées par le développement de l’épidémie de covid-19 pour le secteur du transport, avec un état de lieux, puis une analyse des stratégies de soutien à la reprise et à la relance de l’économie.

Vous pouvez demander à recevoir les publications de l’OPSTE en adressant un mail à opste@tdie.eu

20 ans de bulletins de l’OPSTE

Vous pouvez accéder aux 47 précédentes publications de l’OPSTE en ligne sur le site Internet du Commissariat général au développement durable (CGDD). Elles seront bientôt accessibles sur le site Internet de TDIE.